@Informateur.info- Quatre douaniers et un prêtre espagnol ont été tués le vendredi 15 février 2019, lors d’une attaque attribuée à des djihadistes contre un poste mobile de douane, selon une source sécuritaire et de la congrégation du religieux.

Selon une source sécuritaire burkinabè, une équipe mobile de la douane de Cinkassé, qui avait érigé un poste de contrôle à Nohao une localité de la province du Koulpélogo, dans l’est du Burkina, proche de la frontière togolaise, a été la cible d’une attaque terroriste. «C’est l’œuvre d’un groupe d’une vingtaine d’individus armés qui se sont ensuite enfuis dans la zone forestière », a rapporté cette source sécuritaire.

Yannick KOBO

Articles connexes

Leave a comment