Burkina : Attaque de Soum, «l’Akwaba» des terroristes au nouveau ministre de...

Burkina : Attaque de Soum, «l’Akwaba» des terroristes au nouveau ministre de la défense

161
0
PARTAGER
Jean Claude Bouda, ministre Burkinabè de la défense

Le Burkina Faso a essuyé dans la nuit de lundi à mardi dernier sa énième attaque terroriste. Et comme dans 90% des cas déjà enregistrés, c’est dans la zone frontalière nord avec le Mali, notamment à Baraboulé et Tongamayel que l’attaque a eu lieu. Selon un témoin joint par téléphone ce mardi matin dans la localité de Soum, les assaillants, au nombre d’une dizaine, seraient venus à motos. Ces derniers auraient pris soin d’abandonner ces engins bruyants à l’entrée de la ville et poursuivre à pied.

  • Une attaque en plein Fespaco

Toujours selon notre source, les assaillants ont pris pour cible le commissariat de Barabulé. «Les FDS ont dû battre en retraite face à la puissance de feu des terroristes », soutient notre source. Qui précise que la sécurité n’était pas suffisamment équipée pour faire face à l’assaut. Selon le Haut-commissaire de la province de Soum, interrogé par notre confrère AFP, l’attaque a visé simultanément deux localités dont celui de Tongamayel. Ce dernier a annoncé l’envoi de renfort comme toujours après coup. Cette attaque n’a certes pas fait de mort en dehors d’un blessé et des dégâts matériels, mais elle n’en demeure pas moins un mauvais coup pour le Burkina Faso qui accueille actuellement la 25 é édition du Fespaco. Mais au-delà de la peur et de l’angoisse qu’elle crée, l’attaque des commissariats de Baraboulé et de Tongamayel interpelle le nouveau ministre de la défense, Jean Claude Bouda. Lui qui, il y a une semaine seulement à sa prise de fonction affichait un optimisme quant aux responsabilités de ce nouveau département ministériel. Avec cet assaut qui peut être considéré comme «l’Akwaba» à lui adressé par les terroristes, l’heure de l’action a sonné. Il est attendu au pied du mur.

Jean François Fall

 

SANS COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE