@Informateur.info- Un véhicule de patrouille des forces de défense et de sécurité a sauté sur mine ce mercredi 5 septembre 2018, dans le village de Kaboanga, situé sur l’axe Fada-Pama à l’Est du Burkina Faso. Le bilan provisoire fait état de deux morts (le deuxième mort a succombé à ses blessures) et de plusieurs blessés dans le rang des forces de défense et de sécurité, selon les premières informations.

Faut-il le rappeler, depuis le mois de juin 2018, l’est du Burkina est en proie à un cycle d’attaques terroristes, après le Nord qui semble être devenu le sanctuaire. La dernière remonte au 27 août 2018, au cours de laquelle 7 gendarmes ont été tués et plusieurs blessés  dans une embuscade à l’est du Burkina Faso

 

Yannick Kobo

 

Articles connexes

Leave a comment