@Informateur.info- Nommé par décret présidentiel le 7 février dernier, le nouveau commandant de l’armée de terre, le colonel Gilles Bationo a pris officiellement fonction, ce mardi 12 février 2019 lors d’une cérémonie présidée par le Chef d’état-major général des Armées. Il remplace à ce poste le colonel-major Léon Traoré.
«Officiers, sous-officiers, militaires du rang de l’armée de terre, de par le président du Faso, vous reconnaîtrez désormais comme chef, le colonel Gilles Bationo ici présent». C’est par ces mots que le chef d’État-major général des Armées, le général Moïse Miningou a présenté le nouveau chef d’état-major de l’Armée de terre aux troupes.

Prenant la parole, le nouveau patron de l’armée de terre dira : « le défi, c’est de consolider les acquis et comme le dit quelqu’un, un pas, un autre pas, et encore un autre pas et toujours tenir pour gagner un autre pas», et de rassurer le peuple burkinabè en ces termes : «Ma priorité, c’est de ramener la quiétude au sein de la population».

Pour rappel, le colonel Gilles Bationo, était précédemment commandant de la première région militaire.

Yannick KOBO

 

Articles connexes

Leave a comment