La fédération des associations burkinabè en Côte d’Ivoire (FEDABCI) a fait parler son cœur en octroyant ce samedi 2 décembre 2017, du matériel sanitaire au centre de santé à base communautaire d’Anoumabo, une localité villageoise de la commune de Marcory, en présence des chefs traditionnels autochtones et burkinabè .
Prenant la parole, le président de la FEDABCI, M. Ouigba Abdoulaye a fait savoir que les actions sans cesse renouvelées de la structure qu’il préside ont pour objectifs de consolider les liens d’amitié et de coopération entre les deux nations, à savoir la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso. Et d’ajouter que la vie d’une association n’a de sens qu’à travers les actions concrètes qu’elle mène. Ainsi, après Anono, Bengerville, Blokauss et Attécoubé, c’est Anoumabo qui bénéficie ce jour de cet humble acte humanitaire.
En effet, cette cérémonie de remise de matériels sanitaires devrait être couplée avec celle de don de sang, mais à la dernière heure, le centre de transfusion sanguine(CNTS) qui avait en charge l’organisation de cette opération a fait faux bond aux organisateurs de ladite cérémonie. Le CNTS s’en est d’ailleurs excusé par la voix du président du conseil d’administration du centre de santé, M. Essoh, qui par ailleurs, s’est réjoui du choix porté sur sa formation sanitaire. D’où ses remerciements sincères à l’endroit de la FEDABCI et à son Président à qui il a tenu à rassurer du bon usage qui en sera fait.
Il faut noter que cette cérémonie de remise de don précède la commémoration de la fête de l’indépendance du Burkina Faso qui sera célébrée le 11 décembre prochain. Quant à la FEDABCI, elle entend organiser les festivités de célébration de l’indépendance le 17 décembre prochain en Côte d’Ivoire.

Yannick Kobo

Articles connexes

Leave a comment