Le directeur général de la société Sotrad Boy’s, Yao Kouakou, a dégagé les grands moyens logistiques et humains pour assurer, récemment, la sécurité du public et celle du 21eme roi des Abouré du Royaume de Moosou, par ailleurs roi de Grand-Bassam, lors du spectacle de l’artiste Zouglou, Molière, au stade de la BAE de Yopougon.
Dès 15 heures, Sa Majesté Nanan Kanga Assoumou (parrain de l’évènement) et sa notabilité ont reçu une belle visite surprise du directeur général de la société Sotrad Boy’s, Yao Kouakou, accompagné d’un émissaire des organisateurs du concert de Molière au palais du Royaume.
La délégation est venue présenter au Roi, un motard de la gendarmerie nationale de Côte d’Ivoire, un véhicule avec gyrophare et quatre autres mis à sa disposition pour sa sécurité et celle de sa notabilité.
Ce sont au total 10 véhicules qui ont constitué l’escorte de Sa Majesté Nanan Kanga Assoumou, du Royaume de Moosou au stade de la BAE, dans lequel le parrain a fait son entrée aux environs de 19 heures.
Aux alentours du stade, la centaine d’agents de sécurité déployés par la société Sotrad Boy’s et les forces régulières de sécurité étaient confrontés au grand monde qui ne cessait de s’agrandir. À l’intérieur, l’espace refusait du monde. La sécurité était débordée, mais restait vigilante et sereine face à plus de 10 mille spectateurs, selon les premiers chiffres avancés par les organisateurs.
C’est dans cette ambiance de fête que, de 19h à 21h, Sa Majesté Nanan Kanga Assoumou, a été émerveillé par le passage de plusieurs artistes de renom comme en herbe, qui ont tenu le nombreux public en haleine avant l’artiste vedette du jour, Molière.
Le ton était déjà monté d’un cran quand, Molière et ses musiciens ont fait leur apparition sur scène, après que l’artiste a présenté ses civilités au Roi, parrain de son concert et sollicité ses bénédictions. Molière a commencé son spectacle en live avec ses musiciens par deux chansons improvisées en hommage au Ronaldo du Zouglou, Dezy Champion (décédé le samedi 31 mars), avant d’enchaîner avec plusieurs autres tubes, sur un rythme non stop.
De 19 heures à 22 heures 30 min, le temps pendant lequel le Roi a assisté au concert avant de prendre congé de son filleul, il ne s’est aperçu de rien. Tant, le spectacle était à la hauteur, la sécurité aussi.
«Je rends hommage au seigneur qui a permis que le Roi et sa délégation soient escortés dignement jusqu’au lieu du concert», s’est réjoui Yao Kouakou.
Le directeur général de Sotrad Boy’s a rendu un hommage appuyé aux forces de sécurité (forces régulières et ses employés) grâce à qui, le concert s’est déroulé dans une ambiance bon enfant et sans heurts.

Dalima Dahoué

 

Articles connexes

Leave a comment