Tué dans la matinée du samedi 7 juillet dernier sur les lieux où devrait se tenir un meeting du Réseau des Amis de Côte d’Ivoire (RACI) à Korhogo, suite à une attaque à la machette, Soro Kognon, étudiant et membre de ce réseau, a été élevé au statut de martyr. C’est ce que l’on peut retenir, entre autres, de la conférence de presse animée par le député Soro Mamadou Kanigui, ce dimanche 8 juillet au siège du RACI. «Cet assassinat est un recul de la démocratie en Côte d’Ivoire. Soro Kognon est mort pour la démocratie dans son pays ; mort pour avoir voulu exercer les libertés constitutionnelles», dira t-il.

Mais malgré la douleur et la colère devant ce crime crapuleux, le député de Sirasso a appelé les membres du Réseau au calme et à la retenue. Souhaitant que ce crime commis en plein jour et devant témoins ne reste pas impuni.

Au cours de sa conférence de presse, Soro Kanigui a rappelé un pan de son combat pour le RDR et pour l’accession de Alassane Ouattara au pouvoir. Avant de s’étonner que ceux qui ont été victimes hier de l’oppression, soient aujourd’hui capables de tuer leurs concitoyens parce qu’ils ne parlent pas le même langage qu’eux.

Rappelons que l’attaque du meeting de samedi a également fait de nombreux blessés.

Christ Kouassi

 

Articles connexes

Leave a comment