Le Conseil national de sécurité (CNS) s’est réuni en urgence, ce jeudi 21 juin 2018, sous la présidence du chef de l’Etat, Alassane Ouattara. A l’issue de cette réunion, plusieurs mesures ont été arrêtées. Au regard de l’urgence de la situation inhérente aux inondations des 18 et 19 juin dernier, une enveloppe  de 2 milliards FCFA a été dégagée, pour des mesures d’assistance urgente. Le Conseil a décliné la répartition en décidant de l’octroie de la somme de 1 million FCFA à chaque famille ayant enregistrée un décès. Les frais liés aux obsèques seront aussi pris en charge par le gouvernement. A cela s’ajoute une assistance en vivres et non-vivres qui sera apportée aux familles déplacées.

Le Conseil a aussi décidé du pré-positionnement de forces mixtes de défense et de sécurité, 24h/24h dans chacun des quartiers et sites à risques pour sécuriser les domiciles, et porter une assistance en tout genre. Ce sont donc, 200 camions et 1650 militaires (gendarmes et policiers) qui seront sont mobilisés pour dégager les rues de tous les gravas et autres déchets, et assister les populations pour le nettoyage de leur domicile.

Au titre des mesures préventives, les personnes dans les zones à risque seront déguerpies, et les constructions réalisées dans les bassins d’orage et sur les ouvrages d’assainissement et de drainage seront détruites.

Yannick Kobo

jacobblague@yahoo.fr

Articles connexes

Leave a comment