@Informateur.info- Les populations du District Autonome de Yamoussoukro et celles du Bélier sont en colère. Et pour cause, la traditionnelle fête de retrouvailles des Baoulé très connue sous le nom de paquinou n’aura pas lieu cette année. Une décision du Conseil régional du Bélier. Selon le service communication du Conseil régional du Bélier, cette annulation est motivée un souci budgétaire lié à l’organisation tardive des élections régionales. Ce qui n’aurait pas permit la mise en place de ce budget avec le concours des partenaires.

Une situation que s’explique difficilement le secrétaire permanent de la chefferie traditionnelle qui rappelle que, l’administration est une continuité. Pour ce dernier, même si l’initiateur de ce beau rendez-vous (Ahoussou Jeannot, ndlr) a changé de poste, il  revient à son successeur de prendre des dispositions nécessaires pour conserver cette culture qui revalorise le peuple Baoulé. Pour la jeunesse, c’est parce que le nouveau président du Conseil n’est pas RHDP qu’il refuse de prendre attache avec le parrain permanent, de cette fête institutionnalisée depuis Jeannot Ahoussou Kouadio qu’est, le vice-président de la République Daniel Kablan Daniel. Nous avons tenté en vain de rencontrer le commissaire général, président du Conseil Régional, Yéboué Pascal. Le service de communication faisant entrave. Avec l’ouverture officielle du Sénat ce jeudi 11 avril à Yamoussoukro, nous espérons disposer de la part de Jeannot Ahoussou, de plus amples informations sur l’annulation de l’édition paquinou 2019..

Armand Koffi          

Correspondant Régional                    

Articles connexes

Leave a comment