@Informateur.info- Initialement annoncé pour la fin de son mandat en fin avril, le président algérien, Abdelaziz Bouteflika  a finalement rendu le tablier ce mardi 02 avril. En démissionnant avec effet immédiat à l’âge 82 ans sous la pression de la rue, le pouvoir échoit désormais, conformément à la constitution algérienne, a Abdelkader Bensalah, président du Conseil de la nation.

Ce dernier a depuis ce mardi la charge avec le gouvernement de gérer les affaires courantes du pays et de travailler à l’organiser des élections dans un délai de trois mois.

Yannick KOBO

Articles connexes

Leave a comment