Agro-business/Bruno Koné : « Ces activités se poursuivrons si… »

Agro-business/Bruno Koné : « Ces activités se poursuivrons si… »

49
0
PARTAGER

Informateur.info- Les entreprises agro-business en Côte d’Ivoire ne sont pas dans la légalité. Selon le porte-parole  du gouvernement ivoirien M. Bruno Koné qui s’exprimait à l’issue du Conseil des ministres, mercredi, «Les structures habilitées à faire ces types d’activités sont les banques, les établissements financiers, des structures de micro finance. Quand vous êtes en dehors, il faut une habilitation particulière, ce qui n’est pas le cas aujourd’hui», a-t-il fait savoir. Le ministre de la communication, de l’économie numérique et de la poste a, par ailleurs, préciser : «qu’il n’y a pas d’autres objectifs derrière les mesures qui sont prises par le gouvernement qui veut protéger les populations ivoiriennes. Il s’agit de faire en sorte que ces activités se déroulent de la meilleure des façons ». Et d’ajouter : «Faisons en sorte que ces investissements qui ont été faits pussent au minimum être retournés aux souscripteurs. Si nous avons cette assurance et que les activités peuvent être encadrées pour la meilleure sécurité des acteurs et de ceux qui investissent, ces activités seront poursuivies. Mais tant qu’on n’a pas cette situation, le gouvernement se préoccupe du bien des ivoiriens».

Selon les résultats d’une récente enquête du gouvernement ivoirien, il existe ‘’28 entreprises agro-business qui ont enregistrés 36.699 souscripteurs’’. Ces derniers auraient investi une somme totale de 66 milliards de FCFA et attendent en retour 660 milliards de FCFA.

Marina Kouakou

SANS COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE