@Informateur.info- Le rideau est tombé, ce samedi 2 mars 2019, sur la 26 é édition du Festival panafricain du cinéma de Ouagadougou (Fespaco) à la salle Omnisport de Ouagadougou, avec le sacre du film «The Mercy of the jungle», du Rwandais Joel Karekezi. Le cinéaste a reçu son trophée des mains des présidents Roch Marc Christian Kaboré, et Paul Kagamé du Rwanda.
Ouvert sous le thème : «Mémoire et avenir des cinémas africains», le 23 février dernier, cette édition qui marque également le cinquantenaire du festival a eu comme président des jurys, l’Algérien Ahmed Bedjaoui pour les longs métrages, le Béninois Sylvestre Amoussou pour les courts métrages, la franco-tunisienne Nadia El Fani pour les documentaires et la germano-burkinabè, Cilia Sawadogo pour l’animation, les séries télévisuelles.
Bien avant l’apothéose, ce samedi, les Prix spéciaux ont été décernés hier vendredi 1er mars. Le Burkina Faso s’est adjugé six trophées sur les quatorze et la Côte d’Ivoire deux.

Dalima Dahoué

Articles connexes

Leave a comment