@Informateur.info- Le comité d’organisation du cinquantenaire du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO), a procédé ce vendredi 1er mars 2019, à la remise officielle de 14 prix spéciaux. Ces prix concernent entre autres les longs métrages, les courts métrages, et les documentaires. La Côte d’Ivoire remporte deux prix, dont «Le prix Félix Houphouët-Boigny».
– Le prix Ousmane SEMBENE : les armes miraculeuses de Jean pierre BEKOLO (Cameroun); valeur du prix 5 millions de CFA;
– Le prix de l’Assemblée nationale : Desrances d’Apolline TRAORE (Burkina Faso); valeur du prix 7 millions de CFA;
– Le prix de la lonab: le prince de Zalissa ZOUNGRANA (Burkina Faso) ; valeur du prix 5 millions de CFA;
– Le prix de la ville de Ouagadougou : Desrances d’Apolline TRAORE; valeur du prix 3 millions de CFA ;
– Le prix Thomas SANKARA: Black Mamba d’Amel GUELLATY (Tunisie) ; valeur du prix 3 millions de CFA;
– Le prix Signis: Duga, les charognards d’Abdoulaye DAO et Hervé LENGANI ( Burkina Faso); valeur du prix 2 millions de CFA;
– Le prix de la critique cinématographique africaine : Indigo de Selma BARGACH (Maroc);
– Le prix Félix Houphouët-Boigny : Résolution de Boris OUE et Marcel SAGNE ( Côte d’Ivoire); valeur du prix 10 millions de CFA;
– Le prix UEMOA (long métrage): Duga, les charognards d’Abdoulaye DAO et Hervé LENGANI (Burkina Faso) ; valeur du prix 10 millions de CFA;
– Le prix UEMOA (court métrage): Rêve brisé de Modeste GANAFE (Burkina Faso); valeur du prix 8 millions de CFA;
– Le prix UEMOA (Documentaire): Jamu Duman de Salif TRAORE (Mali); valeur du prix 8 millions de CFA;
– Le prix CEDEAO (intégration) : Résolution de Boris OUE et Marcel SAGNE (Côte d’Ivoire); valeur du prix 15 millions de CFA;
– le prix CEDEAO (meilleure réalisatrice) : un air de Koro de Angèle DIABANG (Sénégal) ; valeur du prix 10 millions de CFA;
– Le prix de l’UA: Fatwa de Ben MOHMOUD (Tunisie).
Yannick KOBO

Articles connexes

Leave a comment